Forum sur le manga culte JoJo's Bizarre Adventure de Hirohiko Araki
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Après JoJo's Bizarre Adventure : Eyes Of Heaven ?
Dim 16 Sep - 19:13 par JOJO'S STAR

» JoJoex
Jeu 13 Sep - 21:12 par Kaerys

» A propos de Fugo.
Jeu 30 Aoû - 18:29 par Eiky

» Jeu de Rôle JoJo's Bizarre Adventure - Projet
Mer 29 Aoû - 23:28 par Eiky

» Projet de traduction de Stone Ocean en couleur !
Mer 29 Aoû - 23:12 par Kaerys

» Voilà pourquoi chaque JoJo est le meilleur JoJo.
Mer 29 Aoû - 21:05 par Kaerys

» Le plus fort des "JOJO"
Mer 29 Aoû - 15:24 par Eiky

» Les romans Jojo
Mar 28 Aoû - 18:49 par Kaerys

» Je vous présente mon projet lié à JoJo ! Serveur Discord Fr
Lun 27 Aoû - 20:26 par Kaerys


Partagez | 
 

 [seinen] Ichi the Killer - Koroshiya Ichi par Hideo Yamamoto

Aller en bas 
AuteurMessage
Joss
Elite des manieurs de stand
Elite des manieurs de stand
avatar

Nombre de messages : 439
Age : 25
Localisation : 54
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: [seinen] Ichi the Killer - Koroshiya Ichi par Hideo Yamamoto   Ven 11 Sep - 16:15

Bien que la moyenne d'âge de ce forum soit assez élevée, j'émettrais en guise d'introduction un avis de prudence avant la lecture de ce qui va suivre.
Ce manga de 10 volumes d'Hideo Yamamoto est en soi assez dérangeant. Il me semble qu'en général, que lorsqu'un un connaisseur cherche à estimer la violence d'un manga, il utilise l'échelle Ichi the Killer afin de mieux mesurer. Pourtant moins graphique que Gantz sur le point de vu du gore et du sexuel, Ichi the Killer est beaucoup plus percutant du fait de la violence induite, qui, contrairement à celle montrée dans Gantz, n'a rien de jubilatoire et est en soi extrêmement malsaine.

C'est donc par un avertissement que je commence cette promotion de ce manga, soyez sur de ne pas être facilement choqué avant d'entamer une éventuelle lecture.

Ichi The Killer se déroule fin des années 1990 à Kabukichou, le pôle de criminalité le plus intense d'Asie, où Yakuzas ont développés un réseau mafieux si puissant que ce district est une zone de non droit officieuse au Japon.
Le "manoir Yakuza", surnom donné à un des multiples hôtels, abrite en son sein les gangs de Yakuza les plus influents, qui cohabitent et collaborent dans divers projet. C'est ici où se déroule la pax yakuza, des règles strictes pour ne pas s'attaquer entre rivaux, tout en assurant à chacun un rendement optimal dans ses affaires.

C'est ici que se déroulera la trame du récit, où le chef du gang Anjougumi a disparu. Un petit groupe extérieur aux Yakuzas, composé de 4 membres, son chef, un vieil homme musclé suivi d'un proxénète Chinois, un inconditionnel des armes à feu, ainsi qu'un héroïnomane nécrophile ( oui oui, vraiment ), a organisé l'assassinat de ce chef de gang en faisant appel à Ichi.
Ichi, un jeune garçon que seul le vieil homme peut contacter est capable d'une brutalité inouïe. De par son habileté à user son jeu de jambe, installant des lames à l'arrière de ses talons, il déchiquète toute cible qu'on lui impose.

Ce n'est pas l'image conventionnelle du tueur sanguinaire, mais Golgo 13 aurait beaucoup à apprendre de sa part.

Le vieil homme ne tardera pas à faire savoir son réel objectif : Purger le manoir des Yakuzas de tous ses membres afin de les dévaliser.

Pratique et fonctionnel, la lacération de l'extrémité des lèvres pour le plaisir regorge de possibilités inattendues. Qu'attendez vous pour faire de même ?

Seulement, Kakihara Masao, nouveau meneur de l'Anjougumi et masochiste frénétique ( oui oui vraiment ) enquête sur cette disparition et ne tarde pas à retrouver la trace des commanditaires.

S'engage alors une chasse à l'homme où la rivalité des gangs finira par ressurgir suite aux manigances du vieil homme, poussant Kakihara à surenchérir dans la cruauté afin de s'en sortir.

Ichi the Killer c'est avant tout des personnages particulièrement atypiques, mais surtout, dérangeants.

Le personnage principal, qui sera mis de côté une certaine partie de l'intrigue : Ichi, adolescent d'une vingtaine d'année ayant été une victime dans sa jeunesse. D'un naturel doux et soumis, il ne recherche pas la vengeance. Mais, manipulé par le vieil homme qui n'hésite pas à faire ressurgir ses souvenirs passés afin de les instrumentaliser, il se transforme alors en bête sanguinaire et pleurnicharde.
Si son psyché paraît dérangé au premier abord, c'est en réalité bien pire que ça en a l'air. Au cours de l'intrigue, le lecteur finira par identifier que ce n'est pas sa souffrance juvénile qui l'a rendu fou, mais une tendance prononcée au sadisme, qui sera le pendant complémentaire au masochisme extrême de Kakihara.

Kakihara lui, recherche la contemplation dans la souffrance, poussant toujours plus loin les expériences sordides( je ne peux pas mettre d'images montrant son corps entier, cela serait sujet à la censure ). Ce masochisme lui permet en réalité d'appréhender un sadisme encore plus violent, car capable de restituer la violence exacte de ce que son corps a déjà subit, le rendant virtuellement invincible sur le plan du combat rapproché.

Le vieil homme : Narquois et taquin, on ignore ses motivations réelles, ne semblant pas réellement intéressé par l'argent qu'il dérobe aux Yakuzas. Ses capacités de manipulation lui permettront d'une part de gérer Ichi à son compte, mais aussi de créer une guerre civile dans l'hôtel des Yakuzas. Peut être le plus pervers de tous les personnages, car jubilant d'une part de la souffrance infligée à Kakihara, ainsi que de la violence des exécutions de Ichi.

Les jumeaux : Deux anciens Yakuzas convoqués plus tard par Kakihara afin de l'aider à résoudre ses problèmes. Eux aussi, bien évidemment dérangés, ne peuvent s'empêcher de choisir n'importe quel prétexte à la compétition ( celui qui fera souffrir le plus sans tuer par exemple ), et, aussi cruels que mauvais joueurs.


Si le scénario ne semble être que le prétexte d'un immense défouloir à hémoglobine, il n'en est rien. Les intrigues, retournement d'alliances, manipulations rendent plaisant la lecture. Quant aux aspects dérangeants, car psychologiquement bouleversant ( une balle tirée par Kakihara est probablement plus terrifiant qu'un massacre orchestré dans Gantz ), en plus d'être assez déroutant. L'immersion dans le psyché d'un sadique et d'un masochiste n'est pas juste superficiel, mais vraiment approfondi, faisant réellement état de la psychopathie réelle de ces désordres psychologiques.

Vous l'aurez compris, ce n'est pas à mettre sur la table de chevet de vos mômes, mais, que ça vous plaise ou non, vous ne resterez indemne face à un des Seinen les plus violents qu'il m'ait été donné de connaître ( pas le plus violent pour autant ).

J'ai pris soin de ne mettre aucune image trop suggestive, la lecture du premier tome devrait en principe être déterminante quant à une continuation éventuelle, chaque tome semblant être plus terrible que le précédent.

Bonne lecture à tous, et pour ceux qui souhaiteraient en discuter ici, nous pouvons improviser une éventuelle séance de discussion post-traumatique afin de mieux approfondir l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
KURORO
Manieur de stand Ultime Requiem
Manieur de stand Ultime Requiem
avatar

Nombre de messages : 2821
Age : 30
Localisation : In the court of the Crimson King
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: [seinen] Ichi the Killer - Koroshiya Ichi par Hideo Yamamoto   Ven 11 Sep - 17:43

Un de mes seinen et manga préférés bien que, comme l'a dit Joss plus haut, extrêmement malsain mais c'est ce qui fait son charme. Il ne faut pas s'arrêter aux scènes de violence hardcore et sanguinaire ainsi qu'à l'effusion de fluide corporel autre que le sang et les larmes (je vous laisse découvrir ça par vous même) mais rentrer dans l'histoire ainsi que la psychologie des personnages, plus profonde qu'elle ne parait au premier abord. Il me semble qu'IKKIsama aime beaucoup ce manga lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Alaeffar
Manieur de stand Ultime Requiem
Manieur de stand Ultime Requiem
avatar

Nombre de messages : 1250
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Re: [seinen] Ichi the Killer - Koroshiya Ichi par Hideo Yamamoto   Ven 11 Sep - 18:20

Bonne présentation, ça donne envie en tout cas.
J'avais vu le film il y a longtemps, j'avais apprécié mais je sais pas trop à quel point c'était fidèle et représentatif du manga.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/Alaeffar
Joss
Elite des manieurs de stand
Elite des manieurs de stand
avatar

Nombre de messages : 439
Age : 25
Localisation : 54
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: [seinen] Ichi the Killer - Koroshiya Ichi par Hideo Yamamoto   Ven 11 Sep - 19:57

Le film se concentrait sur une version trop excentrique et même attrayante de Kakihara. Aussi, compte tenu des nombreux éléments à adapter en une heure et demi, ils ont coupé pas mal de scénario et n'ont pas inclus ni développés beaucoup de personnages. Le manga est à voir en priorité.

KURORO, c'est vrai que le rapport aux fluides ( pour ne pas être trop explicite ) est assez omniprésent dans l'ouvre de Yamamoto, car dans son autre manga, Homonculus, perturbant dans un autre registre, il est aussi question de fluide par moment, qui là est assez crade écoeurant.
La psychologie est vraiment très approfondie, à un point où on à peur de se dire que l'analyse est authentique et que de tels spécimens peuvent exister.

Dans le genre manga, et d'autres supports en général, les psychopathes sont soit des types froids sans empathie soit des maniaques qui hurlent de rire pour un oui ou un non. Certaines nuances dans les pathologies psychologiques ( bien que je ne sois pas un expert en la matière ) est plus que bienvenu. D'ailleurs, l'un de mes personnages préférés, tous mangas confondus, est un psychopathe là encore extrêmement authentique et détaillé. Un certain Yoshikage K. issu d'un manga où les personnages n'ont jamais brillé par leur personnalité intéressante, ça a été une vraie surprise.

Si on veut poursuivre sur le domaine du psyché, il faudrait parler d'Homonculus, dont la chute est irrésistible, mais dont la narration et la suite des évènements paraît confus. A l'exception d'un tome que j'ai trouvé plus que malsain, c'est une lecture incontournable, mais plus difficile d'accès.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [seinen] Ichi the Killer - Koroshiya Ichi par Hideo Yamamoto   

Revenir en haut Aller en bas
 
[seinen] Ichi the Killer - Koroshiya Ichi par Hideo Yamamoto
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [seinen] Ichi the Killer - Koroshiya Ichi par Hideo Yamamoto
» Acoute ichi, l'histoire
» acoute ichi!!!
» eune tiote histoire d'Cafougnette
» Les ateliers centraux .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jojo's Bizarre Adventure France :: Divers :: Autres manga-
Sauter vers: